Tribunes

Drôle d’été...

mardi 24 juillet 2018

Un rapport sur le devenir de la Fonction publique qui ne devait pas sortir, finalement publié par la presse sans que le gouvernement n’en fasse le moindre cas.
Et maintenant l’affaire Benalla à la place des débats prévus sur la réforme constitutionnelle....

Drôle d’été décidément où le silence du gouvernement s’ajoute au « je fais ce que je dis ». C’est aussi toute la limite d’une méthode qui consiste à gouverner seul, sans, voire contre, les corps intermédiaires, et particulièrement les organisations syndicales en ce qui concerne la Fonction publique. Une fragilisation évidente de notre démocratie.
Alors dès la rentrée, il sera à nouveau indispensable de faire entendre nos voix, de nous engager au quotidien pour nos métiers, nos conditions de travail, l’avenir des services publics au service des usagers, pour faire vivre la démocratie sociale...

D’ici là, bel été à toutes et tous !